« Un rêve d’éternité » à la Fondation Boghossian

Un rêve d’éternité ou le mythe de l’éternel retour : la Fondation Boghossian nous convie à une méditation poétique, culturelle et sociale sur le temps « long ». En nous proposant des œuvres tantôt spectaculaires, tantôt humbles, cette nouvelle exposition suscite notre questionnement sur les différentes perceptions du temps à travers le monde et son histoire…

Créée en 1992 par Robert Boghossian et ses deux fils, Jean et Albert, des joailliers libanais d’origine arménienne, la Fondation Boghossian a pour priorité de contribuer à l’enrichissement du dialogue entre l’Occident et l’Orient (principalement le Moyen Orient). Des expositions et rencontres sont régulièrement organisées à la Villa Empain, l’un des fleurons du patrimoine architectural de Bruxelles, devenu depuis 2010 siège de la Fondation et centre d’art et de dialogue entre les cultures. Sa quatrième exposition « Un rêve d’éternité » est le résultat d’une profonde réflexion menée depuis deux ans par Diane Hennebert et son équipe.

Une approche philosophique
Le développement fulgurant des nouvelles technologies a induit en Occident une obsession de l’instantanéité et de l’urgence. Parce que notre perception contemporaine du temps faisant fi du passé et se souciant peu d’un avenir incertain se propage à travers le monde, l’héritage de la sagesse et du savoir-faire des anciens est mis en péril. Le rythme naturel des saisons et le souci de transmission qui reliait les générations entre elles sont aujourd’hui dénigrés au profit d’un objectif de performance rapide. Si les cultures orientales sont restées plus longtemps déterminées par le rythme du temps dit « long » ou circulaire, elles se calquent cependant de plus en plus sur les nôtres, dont la vitesse ne cesse de s’accroître. Nous risquons ainsi de voir une partie de notre héritage culturel en pâtir. D’une part, certains savoir-faire traditionnels, comme la broderie en Chine, disparaissent au profit des loisirs technologiques, de l’autre, lorsqu’on sait, par exemple, qu’un textile brodé ne tient que 3 à 4 siècles en condition optimale, il nous est permis d’imaginer que d’ici 2 à 3 siècles, tout un pan de notre patrimoine mondial disparaisse.

Des œuvres intemporelles
Le projet d’ « Un rêve d’éternité » s’est construit autour d’une sélection de textiles brodés provenant du bassin méditerranéen. Soucieuse de mettre l’accent sur le dialogue entre les différentes cultures, la Fondation Boghossian a choisi de présenter ces magnifiques textiles aux côtés d’autres créations qui évoquent immanquablement le temps long nécessaire à leur réalisation : les laques, miniatures, la dentelle, la joaillerie font également partie de ces témoignages. La beauté et la force sensible de cet ensemble sont encore renforcées par le voisinage d’œuvres réalisées par des artistes contemporains comme Céline Cléron, Chiharu Siota, Simone Pheulpin, Annie Bascoul, Raqib Shawa, Emmanuelle Dupont, Hélène de Gottal, Shirin Neshat, Araya Rasdjarmrearnsook, Manish Arora, Pol Bury, Lee Ufan, Ali Assaf, Isham Berrada, Angelo Filomeno, Claude Corinovis, Gérard Garouste, Diane Didier, Samuel Rousseau, Hiroshi Sugimoto ou Arlette Vermeiren, pour ne citer qu’eux,… Tous suscitent en nous des réflexions méditatives par des créations évoquant des thématiques universelles liées à la notion de temporalité : la patience, la mémoire, la vieillesse, l’idée d’éternité ou la mort… De surcroît, les œuvres se complètent et se confrontent dans un dialogue déterminé : quelles sont les influences, les oppositions, les interactions entre l’Orient et l’Occident ?

Une exposition étonnante, singulière et douce, toute empreinte de poésie et de beauté, où un soin a également été accordé à l’intégration des oeuvres dans l’espace architecturel exceptionnel de la Villa Empain. Artistique ou artisanale, chacune d’entre elle semble en effet y trouver à sa place et nous interpelle par son originalité et sa force.

« Un rêve d’éternité », du 7 octobre 2011 au 26 février 2012, à la Villa Empain

http://www.villaempain.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s