Les talents pluridimensionnels d’Ara Starck

Ce qui frappe d’emblée chez cette jeune femme dont le visage aurait pu inspirer certaines poupées en porcelaine du XIXe, ce sont ses grands yeux foncés, très expressifs. Son regard est à la fois profond et sincère, direct, aussi candide que révélant une franche liberté.

Ara Starck combine force et simplicité, mystère et détermination, créativité et volonté de dépassement. Si elle a collaboré avec son célèbre père, directeur artistique du Meurice et designer internationalement reconnu, il faudrait n’avoir jamais entendu parler d’Ara Starck pour la limiter à la simple expression de « fille de ». Et on écarte ici tout de suite la moindre ambiguïté : sa candidature, elle l’a posée de manière anonyme. Elle y obtient une carte blanche et concrétise sa première grande réalisation, une fresque remarquable, avant d’être contactée par le Bijloke de Gand : « il s’agissait de proposer une toile ayant des propriétés capables de résoudre les problèmes acoustiques du Bijloke. Je me suis inspirée des lieux, tenant compte des possibilités de développement des productions musicales jusqu’alors limitées au quartet. Ma spécificité est le grand format, la peinture monumentale, mais dans ce cas, j’ai également beaucoup travaillé sur les vibrations en suivant toutes les sessions de travail de la formidable équipe qui s’est occupée de l’acoustique. J’aime les défis techniques qui stimulent ma curiosité et mon envie de dépassement. » Parallèlement, Ara Starck expose ses portraits réalisés notamment via une technique lenticulaire qu’elle a mise au point : des tableaux à l’huile utilisant le vocabulaire pictural à l‘ancienne et dont l’image est capable de se mouvoir selon le spectateur. « J’oriente mes recherches vers la création d’un troisième matière, une rencontre : en fonction de leur position, deux personnes voient deux choses différentes et chacune est dès lors en mesure de raconter son histoire. Il n’y a pas de point de vue unique et cet échange comporte inéluctablement une matière affective ».

Le goût du mystère…
« Je suis attirée par des choses impalpables – comme la musique peut l’être, et assez fantomatiques… J’aime les œuvres mystérieuses qui se dévoilent peu à peu. On s’ennuie moins quand on ne voit pas tout de suite ! Un peu comme lorsqu’on se marie et qu’on découvre un peu plus chaque jour du mystère de l’autre. Les ciels, le fusain, la craie… m’obsèdent. Ce sont autant d’éléments à travers lesquels l’imagination peut donner libre cours à sa liberté. Mon travail est essentiellement narratif, rarement réaliste ou descriptif, j’ai besoin de me raconter beaucoup d’histoires et d’en connaître tous les recoins pour pouvoir peindre….» Ses références artistiques sont pour le moins éclectiques : « El Greco, pour son traitement de matières, ses jeu de lumières,… sa modernité hallucinante ! Le vidéaste performer Matthew Barney, pour sa théâtralité. Il est capable de se réinventer à chaque exposition. James Thiérrée : pour moi, ses pièces sont de véritables voyages initiatiques. J’ai encore revu hier la pièce « Raoul », c’est tout ce que j’aimerais faire en peinture et je n’y arrive pas encore ! Mais aussi Robert Wyatt, qui est passé maître dans l’art de créer de la matière sonore et onirique. »

Une double nécessité
Depuis plus de deux ans, Ara Starck s’est lancée dans l’aventure du son, en formant un groupe avec son compagnon David Jarre, The Two. Le binôme inspiré nous livre des compositions rock acoustique, parfois teinté de hip hop, et nous prépare un nouvel album prometteur : « La musique est plus encore qu’une source d’inspiration privilégiée pour ma peinture, elle touche à l’émotion directe. Elle est essentielle à ma vie… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s